Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SCIencextrA

SCIencextrA

Menu
Condamnation de Jean-Marc Morandini pour concurrence déloyale.

Condamnation de Jean-Marc Morandini pour concurrence déloyale.

Le site de Jean-Marc Morandini est accusé d'avoir pillé les informations du « Point » et d'en avoir tiré profit sur le plan publicitaire.

AFP
AFP

C'est un jugement qui devrait alimenter les conversations dans le petit monde des médias. Jean-Marc Morandini a été condamné par la Cour d'appel de Paris à payer 50.000 euros de dommages et intérêts au « Point » pour concurrence déloyale. L'affaire remonte à quelques années. Depuis 2006, « Le Point » reproche à Jean-Marc Morandini d'avoir « repris intensivement » plusieurs de ses articles de la rubrique « Media 2.0 », animée par Emmanuel Berretta, sur son siteJeanmarcmorandini.com, édité par la société The Web Family.

Les articles incriminés (« Piaf contre Taxi 4 », « Fremantle à prendre », « Karl Zéro ampute Bové »...) ont été repris par Jean-Marc Morandini sur son blog. « Le Point » avait attaqué The Web Family pour contrefaçon de marque, contrefaçon de ses droits d'auteurs et concurrence déloyale. Les deux premières accusations ont été rejetées par la Cour d'appel, confirmant un jugement du tribunal de grande instance de Paris d'octobre 2011. En revanche, la concurrence déloyale a, elle, été reconnue.

Dans son jugement dont LesEchos.fr a eu copie, la Cour d'appel estime que « les reprises d'informations émanant du journal le Point et de son site internet www.lepoint.fr offrent au site www.jeanmarcmorandini.com une matière non négligeable sans laquelle les digressions personnelles de l'auteur des textes ne pourraient aussi bien prospérer ». Plus sévère encore, la Cour d'appel parle de « pillage quasi systématique » des informations du « Point », « lesquelles sont nécessairement le fruit d'un investissement humain et financier considérable ».

Elle accuse par ailleurs The Web Family de tirer profit de ces informations sur le plan publicitaire. The Web Family « bénéficie de nombreux encarts publicitaires dont il est permis d'affirmer que les informations puisées notamment auprès du journal Le Point et de son site www.lepoint.fr sont pour partie à l'origine des recettes induites », peut-on lire dans le jugement.

 

Jean-Marc Morandini condamné pour concurrence déloyale vis-à-vis du « Point »