Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SCIencextrA

SCIencextrA

Menu
Découverte exceptionnelle de 14 fossiles d'homme de Néanderthal !

Découverte exceptionnelle de 14 fossiles d'homme de Néanderthal !

Quatorze spécimens ont été découverts dans la grotte de Kalamakia et marquent une première en Grèce.

Une équipe franco-grecque a retrouvé pour la première fois des fossiles d’hommes de Neandertal en Grèce, dans la grotte de Kalamakia. 

Decouverte-exceptionnelle-de-14-fossiles-d-homme-de-Neand.jpg

Katerina Harvati et ses collègues ont fouillé la grotte de Kalamakia pendant 13 ans

Quatorze spécimens d’hominidés ont été retrouvés dans la grotte. Les restes sont très fragmentaires puisqu’il s’agit de dents, d’un petit morceau de crâne, d’une vertèbre, d’une jambe et fragments de pieds avec des marques de morsures et de mastication. Ce sont les dents qui apportent des éléments forts pour montrer qu’il s’agit bien de néandertaliens. Elles indiquent également que ces hominidés se nourrissaient apparemment de viande et de plantes diverses

 

"Jusqu’à récemment, on en savait très peu sur la préhistoire ancienne de la Grèce, a avoue à Live Science la paléoanthropologue Katerina Harvati, principalement parce que les recherches archéologiques dans le pays se concentrent sur les périodes classiques et plus récentes. La Grèce se trouve pourtant directement sur l’une des routes les plus probables de dispersion depuis l’Afrique, via le Proche-Orient, des premiers humains et hominidés en Europe. De plus, le pays se situe au cœur d’une des trois péninsules méditerranéennes de l’Europe, ce qui en fait un refuge pour les espèces végétales et animales, et donc aussi humaines, durant la période glaciaire."


"Les fossiles grecs détiennent peut-être des réponses à propos de la dispersion la plus ancienne des hommes modernes et d’autres hominidés en Europe, poursuit Katerina Harvati, ainsi que la possible survie tardive des néandertaliens, ce qui formerait un des premiers cas où les deux espèces ont eu la possibilité d’interagir."