Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SCIencextrA

SCIencextrA

Menu

Des robots destructeurs de méduses

La surpêche cause un affaiblissement des écosystèmes, invitant de ce fait les méduses à envahir de nouveaux secteurs. Depuis les dix dernières années, elles se multiplient à un rythme effarant. Les méduses se nourrissent des oeufs de poissons dont le nombre ne cesse de décroître. Elles ingèrent également le plancton en grande quantité. 



Au Japon, en Chine, en Corée du Nord et du Sud ainsi qu'à Taïwan, ce phénomène entraîne d'énormes coûts dans le domaine de la pêche, ce qui équivaut à 200 milliards d'euros annuellement. Que faire de plus pour tenter d'enrayer cette prolifération ? Voilà qu'arrivent aujourd'hui à la rescousse les robots broyeurs de méduses

Depuis 2010, un groupe de chercheurs d'une université sud-coréenne procède à la mise au point de machines aquatiques capables de réduire à néant en les déchiquetant ces créatures envahissantes. Ces automates, déjà fonctionnels, pourront collaborer dans cette démarche de destruction par groupe de trois en broyant les méduses rencontrées dans une zone définie, les amassant à une moyenne de 400 kilos à l'heure. 



Ces robots surnommés JEROS (Jellyfish Elimination RObotic Swarm), équipé de deux moteurs, peut-être programmé. Muni d'une caméra qui lui permet de détecter la présence d'une multitude de méduses, cet appareil peut aller de l'avant, faire marche arrière, tournoyer sur lui-même tout en se maintenant sur l'eau et se diriger par la suite au bon endroit selon les indications reçues. La mise en marché de ce robot débutera en avril prochain. 

Cette invention prometteuse laisse entrevoir de nouvelles applications. Ainsi donc, ce robot pourrait effectuer un travail en vue d'anticiper les marées noires et surveiller un certain nombre de lieux. De plus, lors de concentration de détritus à la surface de l'eau, cet automate s'avérerait utile dans des tâches de nettoyage. 

LA TOILE