Informatique et nouveau mode vie!

par Internaaze 2 Février 2012, 09:42 Aire du temps

http://www.les-infostrateges.com/

Un intéressant article de L'Atelier BNP Paribas de ce 30 janvier relève que "L'usage de ses appareils personnels redéfinit les frontières du travail" .

Nous pouvons observer là un des effets sociétaux des profondes mutations technologiques vécues au cours de ces 20 dernières années — les mutations remontent à bien plus loin, aux origines de l'informatique, mais nous nous limitons à cette tranche des deux décennies passées pour notre sujet.

Des mutations techniques profondes...

Dans les années 1990, rares étaient les foyers équipés d'ordinateurs. Le salarié ou le dirigeant, équipé d'un ordinateur au travail l'éteignait tous les soirs et y revenait le lendemain. Les frontières entre vie privée et vie professionnelle étaient préservées, même si d'aucuns restaient tard au travail, accros qu'ils étaient à leur vie professionnelle.

La démocratisation des matériels informatiques

Depuis l'intégration et la convergence croissante des outils technologiques les uns vers les autres au sein d'un même pôle numérique (déjà évoquée dans notre actualité du 18 janvier dernier), les frontières sont d'autant moins tranchées que la démocratisation des matériels, désormais abordables pour un grand nombre de foyers ainsi que l'attrait d'Internet, qui fait qu'il faudrait rester branché 24h/24, a poussé nombre de personnes à s'équiper à la maison, en mobiles et en portables.

Des effets de tuilage entre travail et vie personnelle

Quelle que soit l'hypothèse : celle évoquée par L'Atelier de l'utilisation de son matériel personnel pour le travail, ou celle inverse de l'entreprise qui fournit un ordinateur portable à son cadre, et un i-phone ou autre téléphone intelligent, il est indéniable que la frontière entre lieu de travail et lieu de vie soit pour le moins estompée.

Le risque d'être happé par le travail

L'article de L'Atelier se borne à constater le phénomène — bien considéré semble-t-il par les dirigeants  — sans un mot sur les conséquences sociétales, avec tous les risques de dérives de salariés qui bosseraient, même chez eux, au détriment de leur vie privée.

Lorsqu'on aime son travail, la tentation est grande de s'y jeter complètement, au risque de passer à côté de sa vie privée. C'est un phénomène que connaissent tous les prestataires indépendants, auto ou micro-entrepreneurs, ainsi que tous ceux qui travaillent chez eux : il faut un grande discipline pour tenir la frontière entre travail et vie de famille, sans tomber trop d'un côté ou de l'autre. Il en est de même pour le télétravail. Toutes expériences que l'équipe des Infostratèges vit au quotidien.

Voir l'article sur le site de L'Atelier :
www.atelier.net/trends/articles/lusage-de-appareils-personnels-redefinit-frontieres-travail

commentaires

Haut de page

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog