Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SCIencextrA

SCIencextrA

Menu
La confession de Jérôme Cahuzac.

La confession de Jérôme Cahuzac.

Jérôme Cahuzac, l'ancien ministre du Budget est tombé en disgrâce, il a officiellement jeté l'éponge. "Je n'ai plus de vie politique", a même lâché l'élu du Lot-et-Garonne, quinze jours après son départ du gouvernement, dans une interview exclusive BFMTV-RMC, diffusée mardi à 18 heures.


"Ma part d'ombre"

"J'estime que la gravité de cette faute morale ne me permet pas de rester député", a reconnu sans détour Jérôme Cahuzac. Tout juste a-t-il précisé qu'il laissait à son avocat le soin de régler la question, toujours en suspens, de ses indemnités d'ex-ministre.

 

Estimant seulement qu'il a eu "besoin de temps" pour mesurer l'ampleur du scandale qu'il a lui-même provoqué. Concrètement, Jérôme Cahuzac aura à répondre de fraude fiscale et de blanchiment de fraude fiscale. 

 

 

Jérôme Cahuzac a déclaré ne pas connaitre "le degré de connaissance"de François Hollande sur l'existence de son compte non déclaré à l'étranger.

Sa "part d'ombre", comme il l'a plusieurs fois répété et avec laquelle il a vécu pendant plus de vingt ans, y compris au moment d'accepter le portefeuille du Budget au printemps 2012. 

 

"Ce jour-là, à cet instant-là, j'aurais dû avoir la force d'âme de refuser, j'ai commis une faute en acceptant ce poste", a-t-il concédé. "Je n'ai pas eu la force d'âme, la lucidité de refuser", a-t-il encore dit.

arme-homme-flingue-sciencextra-guerre-combat

"Oui, j'ai peur"


Combien d'argent Jérôme Cahuzac a-t-il caché à l'étranger ?

L'ancien ministre a maintenu  détenir 600.000 euros - alors que la rumeur d'un montant de 15 millions d'euros a circulé - mais a, en revanche, fermement nié le fait que cet argent occulte ait pu financer les campagnes du Parti socialiste dans les années 1990.

 

En outre, Jérôme Cahuzac a certifié que cette somme provenait de "(s)on travail".


 "C’est la justice qui me permettra de montrer à vous, aux autres que ce que je dis maintenant est la vérité", a-t-il certifié.

Pense-t-il à la prison ?

 

"C’est une possibilité, c’est un risque, a-t-il répondu. Oui j’ai peur (…) Nier la peur ne supprime pas le risque (…) C’est parce que je saurais surmonter cette peur que je parviendrais à me redresser."