Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SCIencextrA

SCIencextrA

Menu

Les ROMS pillent la France !

La polémique enfle : Duflot va-t-elle exploser ? C’est la guerre ouverte entre le ministre de l’Intérieur et celle de l’Environnement. Il a dit tout haut ce que les Français pensent de moins en moins bas, à savoir que seule une minorité de Roms a le désir de s’intégrer ici, les autres ayant vocation à retourner dans leur cher pays. Madame Duflot est grimpée aux rideaux, accusant son collègue d’être allé « au-delà de ce qui met en danger le pacte républicain ». Même si l’on ne voit pas très bien ce que ce pur morceau de langue de bois peut signifier, on comprend qu’entre ces deux-là les couteaux sont sortis.

Madame Duflot, debout sur ses ergots, en appelle au président de la République. Lequel, fidèle à sa nature, juge qu’il est urgent de ne rien faire et surtout de ne rien dire. Tout cela lui glisse sur la teinture à cheveux comme de l’eau sur les plumes.

Et les Français, me direz-vous, qu’en pensent-ils ? De droite comme de gauche, ils sont à une majorité écrasante d’accord avec Manuel Valls. Un sondage paru dans Le Parisien de ce samedi révèle en effet que 93 % des personnes interrogées (98 % à droite et 84 % à gauche) estiment que les Roms s’intègrent mal dans la société française. Jusqu’aux écolos (76 %) et aux électeurs du Parti de gauche (53%) qui partagent cette opinion. Au total, ce sont « 77 % des sondés [qui] approuvent la fermeté du ministre de l’Intérieur lorsqu’il assure que “l’intégration ne peut concerner que quelques familles” et qu’“il n’y a pas d’autre solution que le démantèlement des campements et les reconduites à la frontière” ». Avec de pareils chiffres, il va falloir mettre Duflot sous assistance respiratoire.

Et comme un fait exprès, l’actualité s’en mêle. On apprend aujourd’hui que nos forêts aussi sont pillées par « des gens de l’Est », Roumains et Bulgares plus précisément – c’est-à-dire des Roms – qui, au fil des saisons, font la razzia sur les jonquilles et le muguet sauvage au printemps, les champignons à l’automne, le houx et le gui à Noël… Sans parler des vendanges sauvages, des vergers dévastés, des champs de pommes de terre retournés pendant la nuit et autres activités très vertes qui doivent ravir madame Duflot.

Les gendarmes de la Drôme ont donc organisé mercredi soir une opération de contrôle dans la forêt du Vercors. Résultat : 60 « cueilleurs illégaux » contrôlés et 800 kilos de champignons saisis. Dans le même temps, leurs collègues contrôlaient les fourgons – tous immatriculés en Roumanie – qui filaient sur l’autoroute A7, direction l’Espagne où se négocie le trafic. Saisie : une tonne de lactaires. Merci, les Espagnols.

L’émission C dans l’air de vendredi soir avait pour thème « Les Roms divisent le gouvernement ». Parmi les invités d’Yves Calvi, madame Catherine Wihtol de Wenden (politologue, directrice de recherche au CNRS, prof à Sciences Po Paris) nous a expliqué que lorsque nous renvoyons ces braves gens chez eux, il s’agit de « déportation » (sic). Quant à son jeune collègue Martin Olivera, il nous a accusés de tout confondre (ceux que nous appelons Roms ne sont pas des Roms) et assuré que ces populations n’étaient pas différentes des Italiens, Portugais, Espagnols ou Polonais qui, dans les années cinquante, étaient venus grossir les bidonvilles de banlieue.

Il faudrait peut-être lui dire que Citroën a fermé et que l’abbé Pierre est mort ?

BVOLTAIRE