Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SCIencextrA

SCIencextrA

Menu
Louis-Philippe Ier, le dernier roi de France !

Louis-Philippe Ier, le dernier roi de France !

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cet article n’est pas consacré à Louis XVI! Le dernier Roi de France, c’est bien Louis-Philippe Ier, couronné à l’issue des Trois Glorieuses, nom donné à la Révolution des 27,28 et 29 Juillet 1830.

Qui-etait-le-dernier-envoi-de-France-sciencextra.fr.jpg

Le règne de Louis-Philippe Ier, de 1830 à 1848, est plus connu sous le nom de Monarchie de Juillet qui succède au règne de Charles X.

Le chef du gouvernement, l’impopulaire Guizot, est responsable malgré lui de la chute de la monarchie. Ultraconservateur, il s’obstine à refuser les mesures sociales et électorales réclamées dans le pays.

Ses nombreux détracteurs s’organisent: en été 1847, ils lancent la campagne des Banquets, durant laquelle une petite centaine de conférences sont organisées sur l’ensemble du territoire français, auxquelles participent presque 20.000 personnes!

En février 1848, Guizot veut mettre un terme à cette campagne de dénigrement de sa politique: le bras de fer commence!

Le 22 février 1848, une foule compacte de plusieurs dizaines de milliers de parisiens se rassemblent spontanément dans la capitale. « A bas Guizot! » est leur cri de ralliement.

Pour le moment, la foule n’est pas encore trop agressive. Elle se contente de dresser quelques barricades, le tout dans une ambiance festive digne d’une grande kermesse estivale…

Mais l’irréparable se produit… Le 23 février, Boulevard des Capucines, le sergent Giacomoni, dans un excès de zèle, tire un coup de feu sur les manifestants. C’est l’étincelle attendue pour mettre le feu aux poudres et le début d’une émeute sanglante

Dès le lendemain, la garde royale, au lieu de réprimer la révolution, fraternise avec les manifestants. Se rappelant le sort funeste de son illustre cousin Louis XVI, Louis-Philippe Ier préfère abdiquer sans tarder et prend la fuite piteusement.

Le changement de régime est rapide: le jour-même de l’abdication du roi est proclamée la deuxième République. Pour le meilleur, mais surtout pour le pire…

– Pour le pire? Pourtant, c’est vachement bien, la République, non?

– Sur le papier, peut-être! Mais la deuxième République se pose en indigne héritière de l’Ancien Régime. Le sang n’a pas fini de couler en France…

– Ah ouais? Super! Dites-nous en plus!

– Je préfère entretenir le suspense, Kevin! La suite au prochain numéro!

L’Info du Jour qui te permet de briller en société

Louis-Philippe Ier abdique le 24 février 1848 et s’exile en Angleterre sous le pseudo de Mr. Smith. Il meurt deux ans plus tard.

Au moment de son abdication, il désigne son petit-fils, Louis-Philippe II, comme son héritier! Il s’en faut de peu pour que l’Assemblée Nationale accepte ce nouveau roi… Mais elle préfère suivre l’opinion publique et proclamée la deuxième République. La monarchie est définitivement morte.

La deuxième Info du Jour qui te permet de briller en société

En fait, Louis-Philippe Ier n’est pas vraiment le roi de France, mais le roi des Français. La différence est subtile: il est un chef politique et non pas un Monarque tout-puissant comme ses illustres prédécesseurs…

Un seul autre roi a porté ce titre de roi des Français: Louis XVI, entre 1791 et 1792 qui perd son titre de roi de France et de Navarre avant de se faire couper la tête…