Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SCIencextrA

SCIencextrA

Menu
LUTTEZ CONTRE LES ISLAMISTES !

LUTTEZ CONTRE LES ISLAMISTES !

Ancienne traductrice pour diverses agences des Nations-Unies

Marie-Eve
Albeck

Antiquaire
BRAVO

Cassandre n’a pas toujours le visage d’une femme. En France, le journaliste Hamid Zanaz tire, une fois de plus, la sonnette d’alarme.

Il sait de quoi il parle : né en Algérie, athée, ce journaliste indépendant vit en France d’où il assiste, comme le spectateur d’une corrida, aux sanglants soubresauts des pays musulmans.

Sa bête noire, c’est l’islam.

Et c’est au phagocytage de la France et du monde occidental qu’il consacre son dernier ouvrage : « Islamisme : comment l’Occident creuse sa tombe ».

Quatorze interviews invitent le lecteur à un tour du monde de l’islamisation qui bat son plein en Occident. Au nombre des voix qui se font entendre figurent celles de Wafa Sultan, depuis les États-Unis où elle réside, et de Mireille Vallette en Suisse. Pour la France, Joachim Véliocas et Anne Zelensky continuent de sonner le tocsin dans le désert politico-médiatique.

Seule Nadia Geerts, en Belgique, affiche un relatif optimisme : cette agrégée de philosophie, auteur d’ouvrages sur le voile islamique, croit possible une démarche qui aboutirait à dissocier l’islam spirituel de ses aspects politiques. Elle se démarque en cela de son compatriote Aldo-Michel Mungo, aux solutions plus radicales, qui prêche pour l’instauration, dans la Convention européenne des droits de l’homme, d’un « délit d’apologie de la charia ».

Thilo Sarrazin, auteur allemand, cité en exergue de l’introduction à cet excellent recueil, ne laisse planer aucun doute sur la double et indissociable nature de l’islam :

Aucune autre religion en Europe ne formule autant d’exigences. Aucun autre groupe d’immigrants n’est aussi fortement dépendant de l’État-providence et criminalisé. Aucun autre groupe ne marque autant ses différences en public, en particulier par l’habillement des femmes. Aucune autre religion n’offre une passerelle aussi fluide vers la violence, la dictature et le terrorisme.

Voilà qui annonce la couleur.

Quelle que soit la diversité des approches, toutes dénoncent la pieuvre islamique qui opère dans chaque pays par le biais de nombreuses organisations islamistes, le plus souvent regroupées sous la bannière de ceux qui s’emploient – mais ils ne sont pas tout seuls – à désarticuler le pantin occidental : les Frères musulmans. Tout se fait avec la bénédiction de politiciens et d’élus dont le clientélisme prime sur le sauvetage d’une civilisation qui est la leur et à laquelle, pourtant, ils doivent tout. Baux emphytéotiques, contournement de la loi de 1905 sur la laïcité par le financement de centres culturels équipés de salles de prière, quand il ne s’agit pas de la construction de mosquées – plus de 2.300 en France à ce jour –, tout est bon pour s’assurer, dans les urnes, l’inconditionnel soutien de la communauté musulmane.

Après son ouvrage « L’islamisme, vrai visage de l’islam », Hamid Zanaz choisit aujourd’hui de donner la parole à quelques-uns des plus ardents dénonciateurs du péril islamique.

Reste à espérer que tous ces cris poussés par les défenseurs de la civilisation occidentale finiront par se faire clameur. Une clameur qu’il ne sera plus possible d’ignorer.

Signe des temps ? Il semblerait que la voix de Hamid Zanaz — et de tous ceux qui sont engagés dans un même combat contre l’islam et ses dérives religieuses et idéologiques — commence à percer le mur épais de la surdité. Souhaitons qu’il ne soit pas trop tard…

BVOLTAIRE