Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SCIencextrA

SCIencextrA

Menu
Man of Steel reçoit des critiques peu encourageantes.

Man of Steel reçoit des critiques peu encourageantes.

Avec une note très moyenne sur Rotten Tomatoes, Man of Steel reçoit des critiques mitigées par la critique anglo-saxonne.

Le très attendu Man of Steel sort ce week-end en Amérique du Nord et visiblement, il n’a pas convaincu toute la presse anglosaxone qui reste plutôt mitigée sur le film de Zach Snyder. « Un film sans joie. Un prologue trop long, sur-utilisation de CGI, pas d’alchimie entre Adams et Cavill dont les interactions ont un humour de mauvaise sitcom et des scènes de batailles qui ne semblent jamais en finir et qui se ressemblent toutes », liste Chris Nashwaty d’Entertainment Weekly comme principaux défauts du film.

Eric Kohn, d’IndieWire, regrette aussi le manque d’humour « Man of Steel se prend très au sérieux avec un Superman qui ne sourit presque jamais ». Scott Foundas pour Variety est encore plus dur : « Comme son personnage principal, tout le film de Snyder semble effrayé de sortir ne serait-ce qu’un sourire. Disparus les moments plus légers où Clark Kent utilise ses pouvoirs pour des événements pas catastrophiques mais qui lui permettent de s’humaniser, mais aussi la forteresse de solitude, Clark au Daily Planet et il n’y qu’une légère mention de la kryptonite. Que ce soit dans la réalisation et la CGI, la photographie, la musique et la noirceur du film, Man of Steel en fait trop ».

A Manohla Dargis du New York Times de se moquer du réalisateur « Certains pourraient se demander pourquoi personne n’a tapé sur la tête de Snyder pour lui rappeler qu’il accouchait d’une franchise de super-héros, et non d’un remake de la fin des temps. » Et si ce critique considère que Snyder a su gérer son film pour la majorité, il regrette aussi la longue séquence finale avec trop d’effets créés par ordinateur et une sous-utilisation des personnages secondaires.

Cependant, pour Charlie Schmidlin de ThePlaylist ce qui sauve le film est le voyage initiatique de Clark pour devenir Superman et le jeu de Cavill : « L’acteur britannique projete une lassitude résignée à l’idée des pouvoirs de son personnage. Et il nous permet de voir une nouveauté bienvenue : Superman pense ! Ensemble, Snyder et Goyer ont réussi à humaniser une icône. »

Muscle SCiencexstrA

Chris Sawin de The Examiner est beaucoup plus positif sur l’action «  La dernière heure de Man of Steel vous entraîne simplement dans la poussière jusqu’au générique de fin. Votre chair de poule aura la chair de poule, c’est extraordinaire ». Contrairement aux autres critiques, Alonso Durade pour The Wrap a apprécié l’introspection plutôt dramatique du personnage « Pour la majorité du film, ça marche. Nous n’avions jamais vu au cinéma Clark adolescent gérer la découverte déconcertante de ses pouvoirs, et du fait qu’il soit différent des autres », écrit-it. Jordan Hoffman de Screenrush est particulièrement enthousiaste : « Parmi les plus grands triomphes de Man of Steel est l’ancrage de Superman dans la science-fiction. » De plus, selon lui, le film équilibre parfaitement le fanservice pour technogeek et « l’histoire d’un poisson hors de l’eau qu’est ce garçon avec des pouvoirs qu’il ne comprend pas et ses parents aimant qui l’ont élevé . C’est LE film de 2013», s’extasie ce critique. Peter Travers du magazine Rolling Stones est plus modéré mais reste conquis : « Man of Steel a ses défauts, bien sûr, mais il n’y a aucun moyen de rester aveugles à ses merveilles ».

Crédits Images ©Warner Bros