Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SCIencextrA

SCIencextrA

Menu
Oblivion vraiment pas terrible comme film.

Oblivion vraiment pas terrible comme film.

OBLIVION, un film de  Joseph Kosinski, durée 2h06.

OBLIVION, l’histoire

La Terre est ravagée. La majeure partie de sa surface est irradiée. La Lune a été détruite. Les hommes ont rejoint Titan, un satellite de Saturne. Le prix à payer d’une guerre qu’ils ont remportée face aux envahisseurs. Reste un couple, en mission, basé au-dessus des nuages, au sommet d’une tour. Lui, Jack Harper (Tom Cruise), effectue des sorties pour maintenir les drones chargés d’éliminer les dernières poches d’envahisseurs et d’extraire des ressources pour les expatriés. Elle, Kara (Zoe Bell), le guide depuis ses ordinateurs de contrôle. La routine, jusqu’à ce que Jack trouve parmi les débris d’un engin spatial des humains endormis dans des capsules. Attaqué par un drone, Jack réussit à sauver une seule personne, Julia (Olga Kurylenko). Le début de révélations en série pour Jack.

legumes-carottes-SCIencextrA

OBLIVION, la critique
NOTE: 3/10

Le film se pose cette année en candidat sérieux dans au moins trois catégories: « Introduction ratée », « Pourquoi Morgan Freeman? » et « Film qui va très très mal vieillir ».

1h13, c’est le temps que s’est accordé le réalisateur Joseph Kosinski pour proposer une scène qui suscite un vague intérêt. Dix minutes plus tard, la messe est dite, sauf qu’il reste quarante grosses minutes à combler. Et les quelques filons qu’il y avait à exploiter autour de la quête d’identité du personnage principal sont mis à jour au marteau-piqueur.

Tom Cruise, bien moins à l’aise que dans JACK REACHER, n’est pas aidé par le casting, pourtant en effectifs réduits, qui l’accompagne: Zoe Bell,Olga Kurylenko et Morgan Freeman sont transparents.

OBLIVION, pâle SF.

baroufs.com