Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SCIencextrA

SCIencextrA

Menu

Un prêtre français kidnappé au Cameroun

PARIS (Reuters) – Un prêtre français a été enlevé dans la nuit de mercredi à jeudi dans le nord du Cameroun, dans une zone réputée dangereuse près du Nigeria, annonce le ministère des Affaires étrangères.

Le père Georges Vandenbeusch, curé de la paroisse de Nguetchewe, se trouvait près de Koza, dans l’extrême nord du Cameroun, à 30 kilomètres de la frontière avec le Nigeria, précise le Quai d’Orsay dans un communiqué.

Cette zone a été classée en « zone rouge » par le centre de crise du ministère des Affaires étrangères en raison des menaces terroristes, mais le prêtre avait choisi d’y rester en connaissance de cause.

Selon le député UMP Alain Marsaud, dont la Xe circonscription (Français de l’étranger) recouvre le Cameroun, le père Vandenbeusch, âgé de 42 ans, « a été enlevé dans un monastère ».

« Des recherches sont en cours pour vérifier les circonstances de son enlèvement et l’identité des ravisseurs », précise le ministère des Affaires étrangères.

Le prêtre aurait été enlevé par les islamistes nigérians de Boko Haram, selon des médias français.

Le père Vandenbeusch avait officié neuf ans dans la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Sceaux (Hauts-de-Seine) avant de partir pour le nord du Cameroun en 2011.

Le groupe nigérian Boko Haram est à l’origine de l’enlèvement d’une famille de ressortissants français le 19 février dernier dans le nord du Cameroun. Les trois adultes et quatre enfants ont été libérés le 19 avril après 60 jours de captivité.

Sophie Louet avec Emile Picy, édité par Yves Clarisse

 BVOLTAIRE