Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SCIencextrA

SCIencextrA

Menu
Utilisons la fusion nucléaire pour aller sur MARS.

Utilisons la fusion nucléaire pour aller sur MARS.

Le voyage vers Mars fait rêver. Ce qui le fait moins tout d'abord est la durée de ce voyage... Il faut compter pour l'aller 6 mois au bas mot par des moyens conventionnels. Et pour un voyage complet, on part sur quelque chose comme 4 ans. Ne parlons pas du coût... 

 EXplosion-sciencextra

Des chercheurs américains pensent qu'on devrait utiliser la fusion nucléaire pour les voyages spatiaux : cela réduirait fortement les coûts, la durée et les risques. Pour ces chercheurs, les carburants traditionnels des fusées ne sont bons que pour mettre quelque chose en orbite. Dans l'espace, il faut une autre source d'énergie. 

La NASA finance donc un projet de recherche pour la propulsion par fusion nucléaire. La propulsion nucléaire a été testée de manière réussie en laboratoire déjà. On a développé un type de plasma qui reste confiné dans son propre champ magnétique. La fusion nucléaire intervient lorsque le plasma est comprimé à très haute pression au sein d'un champ magnétique. Pour une fusée, une quantité de l'ordre d'un grain de sable pour la fusion équivaut à plusieurs litres de carburants conventionnels. 


« Vous ne perdrez pas beaucoup de temps sur cette vidéo » 

L'équipe a conçu un système au sein duquel un puissant champ magnétique provoque l'implosion de grands disques de métal autour de ce plasma. Cela permet la fusion. Les anneaux se fondent pour former un noyau déclenchant la fusion. Le processus ne dure que quelques microsecondes, mais chauffe suffisamment le noyau tout en l'ionisant. Ce métal surchauffé et ionisé est alors éjecté de la tuyère à grande vitesse. On répète ce processus toutes les minutes environ pour propulser le vaisseau. 

Pour les chercheurs, la fusion n'est pas forcément « toujours 40 ans plus tard » (explication : c'est la petite blague des scientifiques concernant la fusion, car cela fait 40 ans qu'on annonce qu'elle arrivera dans 40 ans...) et ne coûtera pas des milliards (Allusion à ITER?). 

Le premier test de fusion nucléaire aurait lieu à la fin de cet été. Pour un voyage spatial, on utiliserait du lithium comme métal pour les anneaux (à la place de l'aluminium actuellement en laboratoire). 

Il n'y a pas d'inquiétude à avoir que ce processus soit récupéré pour fabriquer des bombes. L'énergie requise pour une fusée est un milliardième de celle que requiert une bombe H. 

 

   La toile