Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SCIencextrA

SCIencextrA

Menu
Voici la toute première photo du monde

Voici la toute première photo du monde

Louis Daguerre est un précurseur en matière de photographie. En 1838, il réalise un cliché du boulevard du Temple à Paris. 1838, rendez-vous compte! À quelques années près, on aurait presque pu obtenir un témoignage en images des guerres napoléoniennes… Louis Daguerre, donc, souhaite immortaliser au petit matin la rue parisienne qui bouillonne alors d’activités. Pourtant, quand on regarde son cliché final, le temps semble avoir suspendu son vol et Paris ressemble à s’y méprendre à une ville-fantôme… Seuls deux mystérieux personnages à la position étrange peuplent la photographie. Mais que diable s’est-il passé ?

Boulevard-du-temple-Daguerre-premiers-hommes-photographies-.jpg

Le Boulevard du Temple, première photographie faisant apparaître clairement un être humain, prise en 1838 (Voir en HD)

La disparition des habitants de la ville est tout simplement due au procédé utilisé par le photographe. La technique, basée une plaque de cuivre recouverte d’une fine pellicule d’argent rendue photosensible au contact de vapeurs d’iode, est rudimentaire. Exposée à la lumière, cette plaque enregistre une image, encore invisible, qui sera par la suite révélée par de la vapeur de mercure. Le mercure va se condenser sur la plaque et réagir avec les particules d’iode aux endroits où la lumière a agi sur la plaque… et voilà notre magnifique image qui apparaît!

Bien sûr, la photographie ainsi obtenue est très fragile et une simple augmentation de température peut provoquer l’évaporation du mercure et donc l’effacement de l’image… Mais que de progrès réalisés depuis le tout premier procédé photographique avec lequel il était impossible, quelques années plus tôt, de capturer la moindre image sans des heures et des heures d’exposition !

 

premiere-photographie-de-l-histoire.jpg

Cette bouillie de pixels n’est autre que la toute première photographie de l’histoire de l’Humanité! Prise en 1826 par Joseph Nicéphore Niépce, le temps d’exposition nécessaire est de 8 heures!

On ne dirait pas comme ça, mais le daguerréotype, du nom de son inventeur Louis Daguerre, est absolument révolutionnaire! « Seulement » 20 à 30 minutes d’exposition sont nécessaires pour capturer une photo, contre plusieurs heures auparavant. Oui mais voilà… Même si on salue l’amélioration, cette longue exposition rend toujours impossible la capture de mouvements. Tout objet ou toute personne non immobile est donc totalement floue, voire invisible, sur le rendu final. Et voilà l’explication de la désertion du boulevard du Temple!

Reste une deuxième énigme à résoudre: dans ces conditions, pourquoi deux personnes apparaissent-elles nettement? Car il s’agit d’un cireur de chaussures et de son client, tout simplement! Par chance, ceux-ci restent immobiles durant toute la durée du cliché, devenant du même coup les premiers êtres humains à apparaître distinctement sur une photographie!

Quant au daguerréotype, il connaîtra un succès fou dans les années à venir, au point de créer une véritable daguerréotypomanie: les gens attendaient des heures durant dans des files d’attente interminables pour se faire tirer le portrait. L’ancêtre du photomaton, en quelque sorte…

ETALETACULTURE